L’Âge du Bronze, arts, richesses et prestige

D'après l'art et les cultures de l'âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

Les trésors des élites de l’âge du Bronze

À l’âge du Bronze, le contrôle de la production et de la diffusion du métal et des matières premières engendre une civilisation de plus en plus hiérarchisée. Une élite prête à défendre ses territoires domine la société. Le façonnage des armes se développe et de riches personnages apprécient les objets luxueux…

Par Maryse Marsailly (@blogostelle)
– Dernière mise à jour octobre 2021 –

D'après une hache de cérémonie, symbole de prestige, Danemark, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)
D’après une hache de cérémonie, symbole de prestige, Danemark, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

REPÈRES CHRONOLOGIQUES. Bronze ancien, fin deuxième millénaire avjc : vers 1900-1800 à 1500 avjc. – Bronze moyen, vers 1500 – 1250 avjc. – Bronze final, vers 1250 – 750 avjc. Chronologie néolithique- âge du Bronze

1 – Des artisans du cuivre aux métallurgistes du bronze – Les artistes du métal inventent le moule 2 – L’âge du bronze, arts, richesses et prestige – Les tumulus et les trésors d’une élite 3 – L’âge du Bronze : élite guerrière, valeurs viriles et culte solaire – Du poignard à l’épée

LA CIVILISATION DU BRONZE

Au cours du deuxième millénaire avjc, et jusqu’au VIIIe siècle avjc, les métallurgistes européens de l’âge du bronze intensifient et diversifient leurs créations. À la fin de la période, ils produisent aussi des objets en série. Si le mode de vie dans les campagnes ne connaît pas de grands changements, la société évolue avec l’émergence d’une élite dominante…

D’après une figurine coiffée d'un casque à cornes, bronze, Grevensvaenge, Danemark, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)
D’après une figurine coiffée d’un casque à cornes, bronze, Grevensvaenge, Danemark, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

Des stocks de métal et des cachettes

Les peuples de l’âge du Bronze découvrent le cheval domestiqué et monté et développent l’élevage pour obtenir de la laine. Grâce à l’exploitation des mines de cuivre et d’étain, la société de l’âge du Bronze, en Europe occidentale se transforme, comme en Europe Orientale, dès le quatrième millénaire avjc.

La vie sociale évolue et se structure de manière hiérarchique. Certains privilégiés contrôlent les sites d’extraction du minerai et les routes d’acheminement des matières premières. Les métaux récupérables sont refondus et alimentent des stocks. On entasse des objets en Bronze dans des cachettes.

D’après des haches à talon, bronze, Charentes France ; et un dépôt de haches à douille, bronze, Côtes-du-Nord, France ; âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

Une élite accumule des richesses

Grâce à la métallurgie, l’élite de la civilisation du bronze accumule de plus en plus de richesses. Le nombre des dépôts de métal va encore augmenter au Bronze moyen et au Bronze final. Sans doute pour pallier d’éventuelles pénuries liées aux aléas des échanges, et peut-être aussi à des situations de conflit…

Guerriers, artisans et paysans…

Trois classes d’individus apparaissent dans la société, dont chacun des rôles est bien distinct : les paysans cultivateurs et éleveurs, les artisans et les guerriers. La spécialisation du travail s’accroît avec le développement de la métallurgie du bronze qui exige un savoir-faire d’expert.

D’après un poignard en bronze, manche massif, 1900-1600 avjc, rocher de Crussol, Ardèche, bronze ancien ; une cruche, terre cuite, décor estampé, grotte des Duffaits, La Rochette, Charente ; et une meule en granit rose, habitat du bronze final, Seine-et-Loire ; France, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

Des ateliers de potiers façonnent des objets de qualité

La céramique et le tissage deviennent également l’affaire de spécialistes. C’est le commencement d’une expertise de plus en plus poussée dans les métiers, et peut-être aussi dans l’art de la guerre…

En France, le dépôt de Videlles retrouvé dans l’Essonne témoigne du développement des arts de la céramique à l’âge du bronze. Les ateliers de potier fabriquent des récipients variés. Ces objets jouent un grand rôle dans la diffusion des techniques et des décors.

D’après un pichet, poterie de Videlles, terre cuite, décor excisé, Essonne ; des poteries de Videlles, terres cuites, décor excisé, Essonne, France ; et une jatte, céramique, décor style Videlles, nécropole de Migennes, Yonne, Bronze final ; France, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

Ornés de motifs réalisés grâce à des enlèvements de matière (excision) dans la pâte crue avant cuisson, les poteries de Videlles possèdent un style reconnaissable. Les potiers réalisent aussi des décors estampés (impression en relief). Au bronze final, les vases possèdent souvent une forme très évasée caractéristique.

D’après un pichet, terre cuite, décor de chevrons, mobilier funéraire, Morbihan, vers 2000 avjc, Bronze ancien ; un chenet, motif rapace, terre cuite, Saône-et-Loire ; et une poterie, terre cuite, Saône-et-Loire ; France, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle) 

Les céramiques, jattes, écuelles, pichets, tasses, gobelets… et aussi des vases-urnes funéraires sont ornées de motifs travaillés dans la pâte crue : guirlandes, volutes, éléments géométriques.

LES ARTISTES DE L’ÂGE DU BRONZE CRÉENT DES OBJETS D’ART

La métallurgie du bronze favorise les échanges de minerais de cuivre et d’étain. Minerais, lingots de métal et objets finis circulent. Pièces de vaisselle, parures, haches, poignards, harnachement…, l’élite collectionne les objets en bronze et en or.

D’après un disque de ceinture, bronze, enchaînement de spirales, Hyerrehus, Danemark, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)
D’après un disque de ceinture, bronze, enchaînement de spirales, Hyerrehus, Danemark, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

La métallurgie du Bronze : entre 1800 et 1500 avjc

Entre 1800 avjc et 1500 avjc, la métallurgie du Bronze fait son apparition. Au Bronze Moyen, entre 1800 avjc et 1250 avjc, les arts du métal sont en plein essor. Ils vont connaître leur véritable apogée au Bronze Final, entre 1250 avjc et 800 ans avjc environ.

Le fonctionnement précis des échanges liés à l’extraction de minerais, aux lingots de métal et aux objets finis est mal connu. Des réseaux de plus en plus larges permettent de se fournir en matières premières. Un axe de communication Est-Ouest bénéficie plus particulièrement aux régions de l’Atlantique.

D’après une figurine, danse rituelle, bronze, Grevensvaenge, Danemark ; une cape, feuille d’or massif, à décor de bossettes, tumulus de Mold, 1900-1600 avjc, Flintshire, Pays de Galle ; et la roue en bronze de Coulon, bronze, Deux-Sèvres, France ; âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

L’excellence des bronziers

L’attitude droite et hiératique d’une figurine de guerrier danois coiffé d’un casque et celle d’un danseur acrobate, dont la souplesse du corps semble coulée dans le métal, témoignent du haut degré de savoir-faire des métallurgistes de l’âge du bronze. Comme aussi des têtes d’épingle en bronze et des rasoirs décorés…

D'après un rasoir, motif gravé bateau, bronze, vers VIIIe siècle avjc, Jutland, Danemark, Bronze final- début âge du Fer. (Marsailly/Blogostelle)
D’après un rasoir, motif gravé bateau, bronze, vers VIIIe siècle avjc, Jutland, Danemark, Bronze final- début âge du Fer. (Marsailly/Blogostelle)

Circulation terrestre et navigation

Les peuples de la civilisation du Bronze mettent en place des voies de circulation terrestres et développent la navigation. Des évocations de bateaux apparaissent dans l’art rupestre et sur des objets, tels des rasoirs finement gravés. On retrouvera le rasoir parmi les parures funéraires de l’âge du Fer…

Trésors, dépôts cultuels et funéraires

Les artistes de l’âge du Bronze façonnent des objets cultuels et des pièces de prestige en métal. Les élites constituent des trésors sous forme de dépôts dans des cachettes.

D'après une cape, feuille d'or massif, décor de bossettes, tumulus de Mold, 1900-1600 avjc, Flintshire, Pays de Galle, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)
D’après une cape, feuille d’or massif, décor de bossettes, tumulus de Mold, 1900-1600 avjc, Flintshire, Pays de Galle, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

On y entasse des objets en bronze et en or, entiers ou brisés, et des morceaux de métal brut de fonte. Il existe aussi des dépôts cultuels déposés dans les lacs et les marécages et des trésors funéraires dans les tumulus…

D’imposants bijoux en or massif

Les artistes du métal créent des bijoux en or massif qui peuvent peser jusqu’à plusieurs centaines de grammes, en particulier dans la zone Atlantique.

Les torques à palettes du Bronze final rappellent la forme des lunules du Bronze ancien. On rencontre aussi des colliers en or massif à tampons. Certains bracelets ou colliers en or non décorés font sans doute office de lingots…

D’après un gobelet en or, motifs de bossettes, dépôt votif, 1600-1300 avjc, Villeneuve-Saint-Vistre, Marne, France, Bronze moyen. (Marsailly/Blogostelle) une lunule en or, collier-parure, Allemagne ; et un bracelet-lingot, or, Xe-IXe siècle avjc, Irlande, Bronze final ; âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

LA CIVILISATION DES TUMULUS

Deux grandes cultures de l’âge du Bronze européen imposent leur hégémonie : en Armorique, en France, et dans le Wessex, en Grande-Bretagne. Les tumulus armoricains, en Bretagne, et ceux de la forêt de Haguenau, en Alsace, se distinguent par la grande richesse de leurs mobiliers funéraires dans des sépultures sous tumulus.

D'après des parures en bronze, avec des épingles à rouelles, mobilier funéraire de Haguenau, Alsace, France, Bronze moyen. (Marsailly/Blogostelle)
D’après des parures en bronze, avec des épingles à rouelles, mobilier funéraire de Haguenau, Alsace, France, Bronze moyen. (Marsailly/Blogostelle)

Les tumulus d’Armorique et du Wessex

Les élites de la civilisation des tumulus sont puissantes, notamment dans le Wessex et en Armorique, grâce au contrôle qu’elles exercent sur les productions de l’étain et de l’ambre. Elles pratiquent l’inhumation sous tumulus et déposent dans leurs tombes un riche et abondant mobilier funéraire.

Au cours de l’âge du Bronze moyen européen, un équilibre social semble se mettre en place et le monde culturel se diversifie. D’un côté s’épanouit une culture des régions atlantiques, de l’autre une culture continentale.

D’après l’entrée d’un hypogée, épingle à rouelle sculptée, Saran, Marne ; et une tombe d’enfant, tumulus de Botsorhel, Finistère ; France, âge du Bronze. (Marsailly-Blogostelle)

À l’entrée d’un hypogée (tombe souterraine) de l’âge du Bronze, située dans la Marne, en France, on remarque un motif d’épingle à rouelle, qui rappelle les rouelles des bijoux de Haguenau…

600 tumulus dans la forêt de Haguenau

La civilisation des tumulus du Bronze moyen, à laquelle se rattache les tertres funéraires de la forêt de Haguenau, se déploie en France dans les régions de l’Est du pays. Au Bronze final, de nouveaux rites funéraires vont se mettre en place et, progressivement, l’incinération prédomine sur l’inhumation sous tumulus.

D'après une tête d'épingle, à décor complexe, bronze, Villethierry, Yonne, France, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)
D’après une tête d’épingle, à décor complexe, bronze, Villethierry, Yonne, France, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

En France, le site de la Forêt de Haguenau, en Alsace, comprend 23 nécropoles et 600 tumulus qui abritent un important mobilier funéraire. Les artistes créent de nombreuses épingles. C’est un objet typique et très répandu parmi les éléments de parure à l’époque de l’âge du Bronze.

Au début, les épingles sont simples, plates et parfois pourvue d’une boule à leur tête. Au Bronze moyen, on trouve de longues épingles à motif de rouelle. Au bronze final, leur forme s’allonge encore avec de très longues épingles décorées et des modèles plus petits ornés d’un croissant de lune…

D'après une ceinture à pendeloques, bronze, vers 1000 avjc, Theil, Loir-et -Cher, France, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)
D’après une ceinture à pendeloques, bronze, vers 1000 avjc, Theil, Loir-et -Cher, France, âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

France, Grande-Bretagne, Espagne, côte Atlantique

En France, au cours de la dernière période de l’âge du Bronze, les populations de la côte Atlantique entretiennent des relations avec le monde britannique et espagnol.

L’ensemble des armes et des parures retrouvées mettent en lumière deux courants culturels : l’un continental, qui englobe le Centre, le Nord et l’Est de la France, l’autre Atlantique, qui comprend, en France, la Bretagne, la Normandie et l’Aquitaine, mais également l’Espagne et les îles britanniques.

D’après une lunule, parure en or, décor de motifs géométriques et triangles gravés, Allemagne ; une poignée d’épée dorée à chaud, motifs de triangles, bronze, Niers, Allemagne ; et un pendentif, or, motifs triangulaires, tumulus de La Motta, Lannion, Côtes-d’Armor, France ; âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

De lourdes lunules en or

Les riches personnalités de l’âge du Bronze collectionnent les objets précieux, parmi lesquels des lunules en or. Ces parures de cou à la forme en demi-lune peuvent mesurer de 20 à 25 cm de diamètre.

Diverses poteries pour la vaisselle et le service, des épingles, des rasoirs, des poignards et des armes font également partie du nécessaire funéraire déposé auprès du défunt. Les bijoux sont composés de précieux matériaux, tels le bronze, l’or, l’ambre, les perles en jais, un gemme noir et brillant…

D'après un collier en jais, 100 perles et plaques décorées, Pitkennedy Angus, Grande-Bretagne, Bronze moyen. (Marsailly/Blogostelle)
D’après un collier en jais, 100 perles et plaques décorées, Pitkennedy Angus, Grande-Bretagne, Bronze moyen. (Marsailly/Blogostelle)

Flèches et carquois

On continue, à l’âge du Bronze, de fabriquer des pointes de flèches en silex. Mais le travail de taille extrêmement fin et soigné de ces pointes laisse supposer qu’il s’agit de pièces d’apparat à usage funéraire.

Les flèches et les carquois apparaissent comme le privilège d’une l’élite sociale. Les ornements de certaines pointes de lance évoquent davantage des objets de prestige que des armes à usage courant…

D’après une pointe de lance dorée et décorée, Vognsertup, Danemark, ; Le dieu à la lance, art rupestre scandinave, Tanum, Suède ; et un personnage ou divinité armé d’une hache, art rupestre, Vastergötland, Suède ; âge du Bronze. (Marsailly/Blogostelle)

Les tombes de l’âge du Bronze révèlent la grande importance d’une élite guerrière. Vers 1200 ans avjc, le rituel funéraire évolue. On pratique de plus en plus l’incinération et on dépose les cendres des défunts dans des urnes. Les attributs virils et solaires sont de plus en plus valorisés…

Article suivant : L’âge du Bronze : élite guerrière, valeurs viriles et culte solaire

Sommaire néolithique-âge du Bronze

Publié par Maryse Marsailly

Blogostelle : Histoire de l'Art et du Sacré. Civilisations, chefs-d'œuvre, mythes, symboles..., tout un univers s'exprime dans les œuvres d'art.

Commenter ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.